Voyage

Japon

juillet 10, 2019

Quand nous discutions en famille des destinations qui nous faisaient rêver… Léna et moi disions sans hésiter : le Japon.. mais le Japon est une destination très chère et à 5 c’était impensable. Et puis, j’ai eu 40 ans et le blues du temps qui passe. Il faut passer ce cap et se dire qu’il faut profiter du temps présent, les enfants grandissent tellement vite que j’ai eu envie de construire de beaux souvenirs avec chacun d’eux… Nos amis Caroline et Alain habitant à Tokyo pour 2 ans, c’était l’occasion à ne pas manquer! Découvrir un magnifique pays, revoir de bons amis et partager des moments rien qu’à nous avec ma fille.. Et pour sûr, je me souviendrai longtemps de mes 40 ans et Léna se souviendra toute sa vie de son voyage « sac à dos » avec maman…

Premières heures au Japon, quelle chance nous avons eu de croiser sur notre chemin un mariage traditionnel… je l’avoue, ça manque un petit peu de fun, pas de pétales ou de grains de riz, c’est assez solennel mais c’est tellement beau! Les invitées dans le cortège sont en kimonos et tenues traditionnelles.

Dans le quartier de Shibuya, au Yoyogi park en quelques minutes on croise un temple où se déroule un mariage, des graffeurs qui dansent devant leur créations, des centaines de tonneaux de Saké et même des fans d’Elvis se déhanchant au son du rock-n-roll…

Nos premières heures au Japon ont été à la hauteur de nos attentes…riches et imprevisibles.

L’étourdissante « Takeshita street » et ses cosplays, sa nourriture et ses accessoires kawaii sous toutes les formes et bien sûr des Hello Kitty, des Snoopys, des licornes et des couleurs partout.

Ce quartier est vraiment grouillant d’énergie et nous y avons croisé des gens souriants et extravertis détonnant un peu avec la population que nous avons croisée les autres jours très disciplinée et peu expressive..

Nous ne pouvions pas aller à Tokyo sans visiter l’un des plus grand magasin de loisirs créatifs du monde, des papiers à perte de vue, des maskings tape, de l’origami et des crayons japonais pour ma passionnée de dessin..

Petite déception au marché aux poissons de Tokyo pas vraiment accessible aux visiteurs et piège à touriste…nous nous sommes réfugiés sur le toit terrasse où une jolie skyline nous attendait avec vue sur le port..

Puis direction, palette Town et ses attractions…

Les japonais adorent la France, nous avons vu beaucoup de magasins portant des noms français et même cette affiche de « la guerre des boutons« .. A Kyoto, notre guide nous apprenait même que le français est la deuxième langue apprise par les japonais après l’anglais.

Nous finissons par un coup de coeur, le temple bouddhiste de Zojo-ji peuplé de petites statuettes de Jizo. Nous avons été charmées par ces petits bonshommes, protecteurs des enfants.

Voici un petit résumé de nos deux premiers jours, je vous raconte la suite bientôt..

Famille, Voyage

Bratislava à Pâques

mai 27, 2019

Nous continuons nos visites des capitales d’Europe de l’Est. J’avoue, nous sommes partis à Bratislava sans idée précise de ce que nous allions y trouver et nous n’avons pas été déçus… Classique et moderne à la fois, Bratislava mérite le détour d’un week-end.

Nous avons beaucoup marché car Bratislava est une ville à taille humaine et agréable à découvrir. Il y a partout des choses à voir, que ce soit du street art, de l’architecture ou de l’artisanat, il y en a pour tous les goûts.

Dans la vieille ville, une vieille échoppe entièrement restée dans son décor des années 50 propose des patisseries et de l’artisanat slovaque et propose une petite partie musée visitable gratuitement.

Bratislava est une ville chargée d’histoire même si elle n’est capitale de la Slovaquie que depuis la scission de la Tchécoslovaquie en 1993.

L’église Sainte Elisabeth (ou église bleue) est l’une des plus étonnantes églises que j’ai visité, comme son nom l’indique elle est toute bleu pastel même à l’intérieur avec de jolies mosaiques. Une église de style « art nouveau » c’est assez étonnant!

Petit passage au musée des transports pour faire plaisir à Antoine…

Il y a plusieurs statues rigolotes en bronze disséminées dans la ville comme « le cumil » aussi appelé « man at work », indiqué par un panneau de signalisation car les gens trébuchaient dessus.

La maison de la radio et sa forme surprenante. Une pyramide inversée datant de l’époque communiste, les architectes ont dû bien s’amuser…

Nous avons visité pas mal de musées d’art contemporain et nous ne nous attendions pas à trouver à 20 km au sud de Bratislava l’un des plus beaux voire le plus beau que nous ayons vu que se soit d’un point de vue architectural qu’artistique…

Le musée a été construit sur une île sur le Danube et à chaque salle la vue est magnifique, l’impression d’être dans un bâteau… Le spectacle est autant à l’intérieur qu’à l’extérieur!

On a adoré les petits bonhommes de Viktor Freso, artiste slovaque que nous avions déjà croisé en ville…

Beaucoup discuté sur « le festin des idoles » du français Rancinan avec tous ces petits détails amusants.. « Eh maman, tu as vu, Mao il boit du Coca et Gandhi il a un Iphone! »

Couture, DIY

Créativité encore et toujours…

avril 1, 2019

Il y a quelques mois mon amie Anna était venue me photographier à la maison… J’avoue que je préfère être dernière l’objectif mais ça me permet d’avoir quelques clichés à montrer pour mes différents ateliers.

J’aime m’inspirer des magazines, des réseaux sociaux et des différentes visites culturelles que nous faisons mais surtout j’aime partager ma passion… Que ce soit en France ou en Pologne, la créativité m’a permis de faire plein de belles rencontres et de partager mes découvertes et créations. C’est pourquoi, je propose des ateliers découverte, de la couture évidemment mais aussi de loisirs créatifs (scrap, bijoux, broderie).

Au mois de mars, j’ai cousu des sacs et des vêtements notamment une petite tunique en double gaze qui m’a permis d’utiliser un point feuillage de ma machine encore jamais pratiqué et de tester des manches larges pour un effet bohème…

J’ai aussi commencé un petite collection pour bébé que je vous montre bientôt…

Famille, Voyage

Le Maroc en février

mars 3, 2019

L’avantage d’habiter près d’un aéroport est de pouvoir se décider à la dernière minute pour une destination non envisagée… Notre hiver polonais s’éternisant et le besoin de lumière se faisant ressentir, destination: le Maroc.

Passé le premier choc culturel et thermique, nous sommes allés à la découverte de Marrakech. Première escale, les jardins Majorelle et le musée Yves Saint Laurent

Se laisser perdre dans le dédale des rues de la Médina et découvrir des petites places cachées au milieu des souks…

Pousser les portes du « Jardin secret », une oasis au milieu du brouhaha incessant des souks… Surprenant de calme et de verdure, une pause bien agréable et rafraîchissante et tellement inattendue dans le tumulte de la Médina. Pause dessin aussi pour enrichir les carnets de voyage…

Nous avions envie de nous éloigner un peu de la ville rouge et de voir la campagne marocaine, direction le Mont Atlas et la vallée de l’Ourika avec un taxi guide qui nous a appris beaucoup de choses sur la vie marocaine avec un passage obligé par la ballade en chameau tant attendue par les enfants (un peu moins par moi je vous l’avoue).

Retour à Marrakech et visites de palais et de musées entrecoupées de petites haltes « thé à la menthe » et cornes de gazelle.

Voir l’océan Atlantique et voir une autre facette du Maroc nous ont conduit sur la route d’Essaouira… Changement de paysage, routes bordées d’oliviers et d’argans, de bergers et de villages insolites.

Ville de pêcheurs où le bleu et le blanc dominent nous rappelant un peu le Portugal. Une petite baignade, visite du port et de la vieille ville… et les vacances sont finies!